CAPTEURS - Lorsque les machines et luminaires sont sensibles

LES ORGANES ÉLECTRONIQUES EXPLORENT DE NOUVELLE MANIÈRE NOTRE MONDE

Voir, entendre, sentir, goûter et toucher sont des capacités sensorielles qui se sont développées chez l’homme durant des millions d’années d’évolution. Ces aptitudes nous permettent de découvrir le monde depuis la plus petite enfance, de l’admirer dans toute sa beauté en tant qu’être doué de sensibilité et de pouvoir l’exploiter pour notre approvisionnement. En bref : sans les organes sensoriels, la vie serait tout simplement impensable.

» Désormais, les machines observent leur environnement, elles voient, entendent, touchent et mesurent plus rapidement et mieux que ne le ferait un homme. «

Ils sont la clé de l’esprit conscient et sont nécessaires pour la rencontre et l’interaction avec d’autres hommes. Enfin, ils nous fournissent à cet effet toutes les informations essentielles. Ainsi, il n’est pas étonnant que les techniciens aspirent aussi à doter leurs systèmes et créatures mécaniques de telles capacités merveilleuses.
Les capteurs sont le mot magique et leur but est clair : Grâce aux capteurs, l’ordinateur n’a plus besoin de la saisie de données, ce qui représente une évolution significative de l’utilisation des ordinateurs et du traitement de l’information.
Une machine disposant de capacités sensorielles ne se limite plus à traiter les tâches qui lui sont confiées, mais génère de manière autonome ses propres impressions et collecte elle-même les données qu’elle évalue et sur lesquelles son cerveau électronique se base pour prendre des décisions et mener des actions. Sur ce point, on peut, en toute tranquillité, parler d’intelligence.
Et ce n’est plus une musique d’avenir. Désormais, les machines observent leur environnement, elles voient, entendent, touchent et mesurent plus rapidement et mieux que ne le ferait un homme. L'Être-Humain est tout simplement plus créé pour le sentiment, l'émerveillement et le plaisir, pour lequel les capteurs techniques savent beaucoup à contribuer.
Un capteur adapté pour chaque exigence. Grâce à la croissance de l´interconnexion, des synergies tangibles sont créées, qui ont une incidence plus que positive sur les procédés et les ressources. Ce qui les rend bénéfiques pour l´environnement.
Designed by pikisuperstar / Freepik

Mieux faire face au quotidien stressant grâce aux capteurs

Ce qui exige du temps, des nerfs et beaucoup de carburant. En Allemagne, les embouteillages dans l’espace public occasionnent chaque année des coûts économiques de l’ordre de milliards. Le bilan sur les embouteillages de l’ADAC signale pour l’année 2018 un nouveau, triste record : en moyenne, il y a eu quelque 2000 embouteillages par jour. Il ne peut plus être question de mobilité libre, fluide ou détendue dans les grandes villes.
Grâce à une gestion intelligente du trafic, les temps d´arrêt - et donc la consommation de carburant - sont réduits.
C’est mauvais pour les conducteurs, pour les localités, pour l’économie et surtout pour le climat. Des offres qui doivent réduire la circulation individuelle, ne rencontrent pas jusqu’à présent un succès perceptible, et s’il y en a, c’est seulement de manière ponctuelle et temporaire.
En tout état de cause, le trafic des livraisons continue de croître au même rythme. Par conséquent, des solutions intelligentes permettant de mieux organiser l’augmentation du parc automobile et le flux de trafic généralement irrégulier et imprévisible, sont requises. Pour y parvenir, il est recommandé d’utiliser des capteurs intelligents qui peuvent être intégrés facilement dans une infrastructure existante, comme l’éclairage des rues.

Des luminaires de rue conviennent parfaitement

Les systèmes d’éclairage offrent des possibilités idéales d’utilisation de la technologie des capteurs, parce qu’ils se trouvent déjà dans les centres animés de l’espace public ou y sont réinstallés.
En plus d’une commande énergétiquement efficace et adaptable de l’éclairage extérieur, les capteurs qui y sont intégrés peuvent être pleinement opérationnels. Les capteurs de trafic commandent les feux de signalisation et guident, en cas d’accidents, de chantiers et barrages routiers, les véhicules vers les déviations, les itinéraires alternatifs.
Les capteurs de stationnement détectent l’état d’occupation des parkings et transmettent les informations aux systèmes de renseignement et de navigation. En outre, les capteurs de particules fines mesurent la qualité de l’air sur les axes routiers.
Trouver une place de parking libre ou une station de recharge libre destinée à l´électromobilité? Aucun problème grâce à des capteurs ultramodernes. Résultat: économie de temps et nerfs ménagés.
En conclusion : l’organisation efficace du flux de trafic, la collecte de données importantes, leur mise en réseau et leur évaluation créent la ville intelligente tant décrite et souhaitable dans laquelle la vie des citoyennes et citoyens pourra s’améliorer de manière durable. Bien entendu avec une mobilité optimisée et une sécurité accrue.
Notamment pour le monde de demain, car les connaissances fournies par les capteurs constituent une base optimale pour de nouvelles mesures de planification et de construction dans la ville où chaque mètre carré est extrêmement rare et doit être utilisé intelligemment. Et enfin, les données relatives au trafic et à l’environnement sont d’une importance capitale, à une époque caractérisée par le changement climatique et les phénomènes météorologiques extrêmes.
Il existe également plusieurs autres domaines d’utilisation de l’éclairage intelligent des rues – de l’avenir de la conduite autonome du véhicule qui requiert le soutien de capteurs externes aux systèmes de sécurité offrant à la ville et à ses habitants une protection maximale, en passant par exemple par les systèmes d’information des visiteurs.

Interaction fructueuse : luminaires Hess et capteurs SMIGHT

En collaboration avec SMIGHT, un spécialiste de la numérisation de l’infrastructure urbaine du Bade-Wurtemberg, Hess propose le moyen direct d’accéder à la ville intelligente. Les capteurs de trafic de SMIGHT sont montés dans les luminaire déjà existants ou nouveaux de Hess.
Les capteurs techniques peuvent être opérationnels dans ces luminaires : les capteurs d’imagerie thermique observent le trafic sans toutefois reconnaître les personnes ou les plaques d’immatriculation.
Le portail de SMIGHT: les données collectées y sont rassemblées dans une interface claire et conviviale . Ainsi on a toujours tout sous les yeux et on peut réagir aux conditions actuelles en fonction des besoins et des exigences.
Les données enregistrées sont transmises, via un routeur intégré dans le mât luminaire, à une unité de traitement qui analyse les informations.
Ainsi, on peut déterminer avec exactitude chaque état du trafic à partir du nombre de véhicules, de leur vitesse et des heures de passage exactes. Apport important que les villes et les communes peuvent utiliser pour développer des concepts de régularégulation du trafic personnalisés – une étape vers le soulagement ciblé des tronçons de route et croisements congestionnés. Avec les luminaires énergétiquement efficaces de Hess, c’est une contribution significative à la protection de l’environnement et du climat.
Éclairage, design, multifonctionnalité: le luminaire d´aujourd´hui intègre parfaitement des fonctions et des spécificités intelligentes supplémentaires, qui répondent aux exigences d´une ville intelligente.
Illustration: la colonne lumineuse CITY ELEMENTS de Hess.
Ils embellissent aussi la ville et lui confèrent un caractère visionnaire, en raison de leur design harmonieux, de leurs multiples angles d’éclairage et de leurs nombreuses possibilités d’utilisation innovatrices. C’est tout ce qui est possible pour la ville intelligente.

Weitere Informationen: